Randonnée à Zaghouan de Oued Dalia a damnet Lanzasse

La montagne de Zaghouan pullule de sentiers de randonnée et pour cette sorite, l’ATR a opté de faire une randonnée à Zaghouan de Oued Dalia à “damnèt Lanzasse”.

Le point de départ, pas loin du temple des eaux, était au pied de la montagne, nous avons emprunté un chemin qui était quasiment tracé, du moins pour la première partie du circuit, seule une partie a été emportée par les éboulements.

Et d’après notre guide, ce sont les français, et notamment la chevalerie française, qui, pendant la colonisation, ont pensé à aménager ce circuit afin de faciliter le déplacement dans la montagne.

Malheureusement, ces sentiers qui ont été travaillé à l’époque du protectorat un peu partout en Tunisie et notamment dans les zones montagneuses, sont actuellement délaissées et ne font pas ou presque l’objet d’un quelconque entretien, ce qui est bien dommage.

Randonnée à Zaghouan : de Oued Dalia à "damnèt Lanzasse" - Sentier

Oued Dalia tient  son nom justement de cette fleur « Dalia » qui avait l’habitude de pousser dans cette région. La première moitié du circuit allongeait ce Oued, le sentier était donc rocheux et il fallait se baisser pour éviter les branches qui pendouillent , ce qui a semblé donner du fil à retordre à notre équipe qui avait de la peine à trouver le bon rythme, heureusement que le chemin à suivre était clair. Il faut aussi avouer que le temps, nuageux comme il l’était, était favorable pour la randonnée, c’était frais et il n’y avait pas de vent, ce qui nous a permis après une petite pause de reprendre de plus belle, le groupe était enfin capable d’aller plus vite.

Randonnée à Zaghouan : de Oued Dalia à "damnèt Lanzasse" - randonneurs

Le paysage était en fait ce qui nous ralentissait le plus, car tout le monde voulait prendre ou se faire prendre en photo, le brouillard donnait un effet mystique à la montagne. Mais en même temps, c’est ce qui nous a permit d’avancer sans tenir compte du chemin restant à faire. Nous avons atteint finalement le col vert  appelé aussi, dans le passé, le plateau du poirier (Damnèt Lanzasse), en raison de la présence d’un grand poirier qui n’est plus.

Randonnée à Zaghouan : de Oued Dalia à "damnèt Lanzasse" - Paysage

L’endroit était idéal pour la pause déjeuné, car c’était plat et entouré d’arbres, et un petit troupeau de vache nous avait tenu compagnie. Nous avons pris le chemin du retour une fois la pause terminée pour aboutir dans un premier temps sur le plateau du mausolée de Bougabrine, objet de controverse, car on dit que Bougabrine est mort à Sousse voire au Maroc, mais cela n’enlève rien au charme de l’endroit.

Randonnée à Zaghouan : de Oued Dalia à "damnèt Lanzasse" - Randonnée

C’était notre dernier point avant de continuer jusqu’au bus directement, la descente était ardue mais comme l’équipe était bien soudée, tout s’était bien passé. Mais quitter Zaghouan sans en profiter pleinement était faire preuve d’un manque de respect, je parle bien entendu des spécialités de la région, le miel d’eucalyptus et les fameux « kaâk Warka », des  pâtisseries locales très prisées.

Un randonneur profite de la nature en s’y baladant certes, mais aussi en goûtant à ses produits.