Weekend Randonnée Ain Soltan Feija

Ain Soltane, gouvernorat de Jendouba, un petit village entouré par une forêt de chêne liège d’une rare beauté et de plusieurs montagnes pas loin de la frontière avec l’Algérie. L’ATR a choisi partagé un weekend randonnée Ain Soltan Feija avec l’équipe LEC (London European Club), un petit groupe de randonneurs venus exprès d’Angleterre pour visiter la Tunisie. Le but étant de profiter de la nature certes, mais aussi de faire en sorte que nos confrères venus du Royaumes Unis  se sentent à l’aise et passe un agréable moment chez nous. Une responsabilité pas comme une autre, mais ce n’était en fait qu’une expérience en plus et la réussir serait on ne peut plus plaisant.

Comment on a passé le weekend randonnée Ain Soltan Feija ?

Samedi 1er février ; départ de Tunis à 6h30 pour arriver à Béja vers 8h00, une pause pendant laquelle nous avons fait un tour dans le souk de la ville, et goûter aux spécialités locales, chose qui a réussi à nos invités d’outre manche. Ensuite direction Ain Soltane, où nous sommes arrivés à destination vers 11h30, tout est fin prêt pour nous accueillir. Le centre était bien entretenu, rien de surprenant, car le directeur Mr Sami est intransigeant quand il s’agit de la propreté du centre. Toute l’équipe, ATR et LEC, était satisfaite des lieux mais restait encore à voir la nourriture qui nous attendait : un couscous avec de la viande de mouton, raisin sec et pois chiche, différentes salades et sans oublier bien évidemment le succulent pain local « kisra ».

Weekend Randonnée Ain Soltan Feija - randonnée

Repas succulent mais qui a tendance à donner envie de dormir, cela dit, la randonnée à El Fajia était à ne pas rater, nous avons donc entrepris de commencer notre marche à travers la forêt. Le spectacle était d’une beauté époustouflante, les rayons du soleil caressaient les arbres  si harmonieusement que nous ne pouvions ne pas nous arrêter pour contempler le tableau et prendre non pas une mais plusieurs photos. La pluie fut abondante ces derniers jours et le terrain était donc boueux et glissant, mais aussi les chutes d’eau étaient visibles à tout bout de champs ce qui donnait un charme de plus à cet endroit. Une fois arrivés à bon port, à savoir Kef Enagcha, nous avons pris une pause bien méritée pendant laquelle les randonneurs ont repris leur souffle mais aussi en ont profité pour prendre des photos et admirer le paysage.

Weekend Randonnée Ain Soltan Feija - groupe kef negcha

Sur le chemin du retour, nous nous sommes arrêté pour regarder un groupe de cerfs, espèce protégée,  cet animal ne peut être regardé sans se sentir hypnotisé par sa présence, il est tout simplement fascinant. Mais le soleil allait bientôt se coucher et il n’aurait pas été sage de se balader dans la forêt pendant la nuit, nous avons donc décidé d’accélérer la cadence.

Il faisait déjà sombre lorsque nous sommes rentrés au centre, le dîner était en préparation, un plat local mais surtout très tunisien à base de pois chiche, thon,  harissa, œufs crus et curcuma qu’on appelle « lablabi », et qui a réussi à nos amis randonneurs de la LEC, mais aussi un plat à base de légumes et viande de mouton qu’on appelle  « coucha ».

Weekend Randonnée Ain Soltan Feija - groupe diner

La nuit, il fait vraiment froid mais le feu de camp nous a permis de prendre notre dîner en plein air, le ciel était décoré de milliers d’étoile, et un débat a été lancé pour reconnaître les constellations. Une partie du groupe plus sage, a opté pour la chanson et la danse, rien de mieux pour se réchauffer apparemment. Il faut avouer que nous avons de belles voix dans le lot, je ne puis dire autant pour les danseurs. Mais le feu de camp commençait à s’éteindre et signalait donc l’heure d’aller se coucher, installés confortablement dans nos lits avec  une température ambiante dans les chambres, le sommeil n’a pas tardé à nous emporter.

Dimanche 2 février, après  un repos bien mérité nous nous sentions d’attaque, du moins pour le petit déjeuner, de l’huile d’olive et du miel, sans oublier une « assida » plat tunisien à base de farine de blé, que  notre ami Alban a qualifié de purée de blé, que toute notre équipe se l’est arrachée. Il faisait beau, du moins pour randonner, il était nuageux et il pleuvait de temps en temps, sachant que notre circuit était boueux, nous faisions plus du ski que de la marche. Nous avons pris la direction  du « Damous », une chute d’eau plus impressionnante que celles que nous avons vues précédemment mais surtout un endroit magnifique.

Weekend Randonnée Ain Soltan Feija - randonnée 2

Le reste du chemin était clair et facile, nous avons seulement dus enjamber quelques ruisseaux sans trop de difficulté pour arriver à notre destination «  la ferme », où justement nous attendait notre déjeuner : un sandwich  mais surtout de la « rfissa » qui est en fait un mélange de « mlawi » (un pain typiquement tunisien), de dattes, d’huile d’olive et  du miel. Ce fut là la fin de notre sortie à Ain Soltane, après notre pause déjeuner, nous avons salué le staff du centre qui ont su s’occuper de nous.

Weekend Randonnée Ain Soltan Feija - plat traditionel

Nous avons pris la direction de Chemtou, qui tient son nom du romain Simitthus, connue pour son marbre jaune très prisé pendant l’époque romaine. Nous avons eu l’occasion de visiter le musée de Chemtou, un musée qui vaut vraiment le détour. Tout le génie romain y est exposé, l’exploitation des carrières ainsi que la taille des marbres. Un marbre jaune qui décore jusqu’à nos jours le Vatican. Nous avons repris notre route du retour après cette courte visite, satisfait de cette sortie et nos visiteurs aussi, ils n’ont, d’ailleurs, pas manqué de nous faire un discours durant lequel ils nous ont promis de revenir nous voir.

Weekend Randonnée Ain Soltan Feija - musée chemtou