Weekend Randonnee a Rouhia

C’était comme une danse qui ne pouvait pas finir… notre weekend à Negagcha.

Les randonneurs de l’ATR sont partis à la découverte d’une vaste étendue du pays plat et dégagé au gouvernorat de Seliana, et plus précisément dans la région de Rohia. En effet, La Rohia qui se situe en plein cœur de la Tunisie, est caractérisée par une alternance de monts de la dorsale tunisienne dont Djbel barbrou et Djbel kef.
Notre randonnée s’est déroulée sur les hauts plateaux de « NGEGCHA », à 18 km de route de la ville Rohia vers le   sud. Cette région, réputée être le fief des «Ouled Ayar», est riche en sources d’eau dont la qualité est merveilleuse de limpidité et coule toute l’année en grande quantité d’autant plus qu’elles proviennent des montagnes avoisinantes.Pour cette randonnée, nous nous situons en zone de moyenne montagne à 1000 mètre d’altitude. Le paysage est vallonné et la vue porte loin sur l’horizon. Les forêts, qui sont à proximités, sont peuplées de sangliers et de petits animaux tels que lapins et belettes. Cigognes et agneaux, peuplent quant à eux le domaine du mouton vert.
Pour notre weekend de randonnée, nous avions logé dans un gite atypique dénommé “Domaine du mouton vert“. Ce gite qui à cœur d’entretenir une relation authentique avec les visiteurs de la région. En effet, nous étions comme une famille dans un cadre convivial de fraternité où la couleur verte prend ici, par sa rareté, toute sa valeur.

Notre randonnée s’est déroulée sur deux jours, entre les deux y a avait la nuit au gite…feu de camp, petites histoires, jeux entre participants mais surtout du rire et de la bonne ambiance ont marqué notre soirée.

Résumé en vidéo du Weekend de Randonnée à Rouhia

Après une bonne nuit de sommeil dans un silence total, nous avons assisté à un magnifique lever de soleil. C’était tout simplement magique : le ciel qui s’illumine de rose et d’orange, des volutes de nuages fins qui tourbillonnent, poussés par une légère brise. Au fond de la vallée, enveloppée sous une couche de brume, notre gite encore endormi ressemblait à un petit insecte perdu dans un immense champ d’avoine. Tout plaisait dans ce paysage grandiose !
Après un petit déjeuner convivial, on fut invité par notre hôte Bruno à faire quelques exercices corporels pour nous déstresser. Il nous a permis de faire sortir toute les ondes négatives de notre corps. Heureux, par cette nouvelle charge d’ondes positives, et envahit d’une impression de légèreté nous avons pu attaquer notre deuxième journée de randonnée à la montagne avec un nouveau souffle.

Album Photos